Des protéagineux sur les jachères

La mise en culture des jachères autorisée en mars par l’UE profite aux protéagineux (+6%) et au tournesol.

« La dérogation, mise en place au mois de mars par la Commission européenne pour autoriser la production de cultures destinées à l’alimentation humaine et animale sur des terres en jachère, a entraîné, selon les premières estimations, une augmentation des superficies de protéagineux pour 2022/23 de 6% (soit 2,2 millions d’hectares supplémentaires) », indiquent les céréaliers (AGPB) dans un communiqué du 8 juillet. « Grâce à l’augmentation de la production (les rendements seraient aussi en hausse de 3%), les exportations européennes de protéagineux devraient augmenter de 19% par rapport à l’année dernière, indique Bruxelles dans ses perspectives à court terme publiées le 7 juillet. »

« Les agriculteurs européens ont également utilisé cette dérogation pour planter du tournesol : les superficies s’élèveraient à 4,7 millions d’hectares, soit une augmentation de 7,8% en un an. La production européenne de tournesol atteindrait ainsi un niveau record de 11,1 millions de tonnes (+7,8%). »

« Lorsqu’elle avait annoncé les dérogations aux règles sur la rotation des cultures et les terres non productives – pour faire face aux conséquences de l’invasion de l’Ukraine – la Commission européenne avait estimé qu’il était possible de mobiliser 4 millions d’hectares de jachères en 2022 », rappelle encore l’AGPB.

BC

A télécharger :

Les matières premières de l’alimentation animale en 2020 (ministère de l’agriculture, 1er août 2022)

Baisse du rendement des céréales à paille (ministère de l’agriculture, 12 juil. 2022)

Perspectives agricoles à court terme (Commission européenne, 7 juil. 2022, en anglais)

 

Lisez également

Le maïs n’est pas à la fête

Alors que le rendement du blé s’affiche en légère hausse sur un an, le maïs …