« Probable amélioration du prix du lait au second semestre »

Le redressement des prix des produits laitiers industriels va de pair avec celui des intrants.

« La conjoncture présente un profil mitigé : l’augmentation actuelle des cours des produits laitiers industriels laisse entrevoir une probable amélioration du prix du lait à la ferme au cours du second semestre 2021 mais, dans le même temps, le coût des intrants tend lui aussi à augmenter de façon importante », résume Benoît Rouyer, agroéconomiste au Cniel, dans sa vidéo mensuelle mise en ligne le 25 juin.

Le prix du beurre a progressé de 800 €/t en l’espace de cinq mois pour se situer actuellement autour de 4 000 €/t. La poudre de lait écrémé a augmenté de 350 €/t depuis le début de l’année pour atteindre 2 600 €/t. Le prix du lait standard (38/32) conventionnel s’est établi à 330 €/1000 l en avril 2021, en hausse de 7 €/1000 l par rapport à avril 2020. Dans le même temps, l’indice des prix des intrants (Ipampa) nécessaires à la production laitière a bondi de 7%, tiré à la hausse par les prix de l’énergie, des lubrifiants et des aliments achetés.

BC

A télécharger :

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 2 juillet 2021)

La conjoncture laitière au 24 juin 2021 (Cniel)

La conjoncture laitière en montagne au 2e trimestre 2021 (Cniel)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 25 juin 2021)

Note de conjoncture mensuelle sur le lait de vache (FranceAgriMer, 25 juin 2021)

Compétitivité de la filière laitière (FranceAgriMer, 25 juin 2021)

La population bovine au 1er juin 2021 (FranceAgriMer, 29 juin 2021)

La collecte en hausse en France et dans le monde en 2020 (ministère de l’agriculture, 29 juin 2021)

Lisez également

Le lait bio « n’est pas en crise »

Si « l’offre est momentanément supérieure à la demande, rien ne laisse penser qu’un palier de …