Dernières nouvelles

Tag Archives: Egalim

Contractualiser seul ?

Les producteurs fermiers regrettent le « formalisme » que leur impose la loi Egalim 2. Dans une lettre ouverte rendue publique le 24 janvier, l’Association nationale des producteurs laitiers fermiers (ANPLF) attire l’attention du ministre de l’agriculture sur la loi Egalim 2 qui « impose la contractualisation entre transformateurs et distributeurs. Cependant, en …

Lire la suite »

« La loi Egalim n’est pas appliquée »

France OP Lait dénonce « les tentatives de certains industriels de contourner les OP, au profit d’une relation individuelle avec les producteurs ». « Nombre d’organisations de producteurs (OP) restent encore aujourd’hui sans contrat avec leur acheteur. Et pour celles qui ont un contrat, la mise en conformité avec les lois Egalim reste …

Lire la suite »

« Pensez à contractualiser ! »

La FNSEA appelle les élevages bovins à s’engager dans la contractualisation, comme le prévoit la loi Egalim. Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, et Jérôme Despey, secrétaire général, ont fait le point, le 11 janvier devant la presse, sur les principaux dossiers agricoles du moment. Contractualisation : les producteurs de …

Lire la suite »

« 3 % de bovins sous contrat »

Un an a passé et la contractualisation des bovins demeure marginale, constate la Confédération paysanne. La contractualisation des bovins, rendue progressivement obligatoire depuis le 1er janvier 2022 par la loi Egalim (sauf sur les marchés aux bestiaux), s’applique à « 3 % des ventes », a estimé Denis Perreau, secrétaire national de …

Lire la suite »

Egalim 2 au milieu du gué

Le médiateur des contrats agricoles fait un premier bilan de la loi « visant à protéger la rémunération des agriculteurs ». « Sans la loi Egalim 2, il n’y aurait pas eu de négociation commerciale viable en cette période d’inflation », a assuré Thierry Dahan, médiateur des contrats, le 12 octobre devant …

Lire la suite »

Lait bio : « l’échec des lois Egalim »

Acheté moins cher à l’éleveur, le lait bio peut être vendu deux fois plus cher au consommateur. « La situation du marché de la bio est la preuve de l’échec des lois Egalim », estime la Confédération paysanne dans un communiqué du 27 juillet. Non seulement « 10 des 16 décrets d’application …

Lire la suite »