Veaux laitiers : « urgent d’agir »

La Confédération paysanne redoute une « suspension de ramassage dans les fermes cet hiver », faute d’acheteurs et de débouchés.

« Après une période difficile au printemps dernier, le marché des veaux laitiers connaît un niveau de saturation inquiétant en cette fin d’année, conséquence directe de ses limites structurelles », estime la Confédération paysanne dans un communiqué du 17 décembre. « Chaque année, près de 1,2 million de veaux mâles et femelles sont destinés à l’engraissement en France, dont 30% dédiés à l’export. Malgré les contraintes logistiques du Covid-19, les exports de veaux ont augmenté de +15% au printemps dernier, principalement du fait de la fermeture de la restauration hors domicile (RHD), le principal débouché national. Le surplus de veaux n’a pas été compensé par la réouverture de la RHD, et a provoqué une vague massive d’exports vers l’Espagne. »

Or, poursuit la Confédération paysanne, « le marché espagnol est désormais engorgé. Entre 15 et 40% des veaux ne sont pas vendus par les fermes laitières, faute de proposition d’achat. La mévente et la faible valorisation des veaux font planer la menace d’une suspension de ramassage dans les fermes cet hiver. »

« Ces évènements conjoncturels illustrent une fois de plus la fragilité et les limites de cette filière qui reste sous l’emprise des intégrateurs. Les prix dérisoires sont encore plus tirés vers le bas, mettant en difficulté les éleveurs et éleveuses laitiers. La Confédération paysanne appelle la filière laitière (Cniel) et la filière viande bovine (Interbev) à se saisir pleinement du sujet et à trouver des solutions de toute urgence pour sortir de cette impasse. »

BC

A télécharger :

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 18 décembre 2020)

Les prix des animaux et des viandes du 7 au 13 décembre 2020 (FranceAgriMer, 18 décembre 2020)

Les prix des animaux et des viandes du 30 novembre au 6 décembre 2020 (FranceAgriMer, 14 décembre 2020)

Lisez également

Joz rachète Fullwood Milking

La société néerlandaise Joz, spécialiste du traitement des fumiers et lisiers et autres équipements d’alimentation, …