Accord cadre FMB-Lactalis

France Milkboard Grand Ouest et Normandie ont conclu, le 3 mars 2020, un accord cadre de long terme avec le groupe Lactalis.

En septembre 2015, les organisations de producteurs France Milkboard (OP FMB) avaient signé une convention de fonctionnement avec Lactalis, rappelle un communiqué du 8 mars. « Depuis, France Milkboard Grand Ouest et Normandie, réunies en Association d’Organisations de Producteurs France MilkBoard depuis avril 2019, ont mené des discussions avec le Groupe Lactalis, 1er groupe laitier mondial, afin de négocier un accord-cadre conforme à la loi Egalim. Le 3 mars 2020, la signature de cet accord cadre a eu lieu à Laval. »

« Ce contrat permet aux producteurs adhérents FMB, livrant à l’entreprise Lactalis, de bénéficier des clauses sur :

  • une gestion concertée et maîtrisée des volumes ,
  • une formule de prix avec prise en compte des coûts de production ,
  • une cession des contrats rénovée. »

331,80 €/1000 l en mars en Bretagne

La formule de prix aboutit par exemple à un prix de base (38/32) de 331,80 €/1000 l en mars 2020 en Bretagne, nous a précisé Emmanuel Binois, producteur en Ille-et-Vilaine et président de FMB Grand Ouest. C’est quelques euros de plus en Normandie, où les valorisations du lait sont légèrement supérieures.

Par ailleurs, « le lissage technique de fin de campagne de 2 % sera mis en application à la fin de la campagne en cours et une prime de qualité saisonnière de 3,5 €/1000 l, issue des pénalités de fin de campagne, sera versée aux producteurs éligibles sur les mois de mai, juin et juillet 2020. »

Les OP FMB Grand Ouest et Normandie réunissent 500 producteurs pour un volume global de lait proche de 200 millions de litres, indique Emmanuel Binois.

BC

Lisez également

Les grands troupeaux tiennent la forme

Les clôtures de la campagne 2021/2022 révèlent des résultats économiques « historiquement hauts » dans …