Accord Lactalis-Unell

Le prix du lait atteindra 429,16 €/1000 l sur l’année, soit 5,12 €/1000 l de plus qu’en 2022.

« L’Unell avait activé la clause de sauvegarde début juillet 2023. L’association d’OP a par la suite saisi fin août le médiateur des relations commerciales agricoles. Dans ce contexte et sous l’impulsion du médiateur, l’Unell et le groupe Lactalis sont finalement parvenus à un accord sur le prix du lait de l’année 2023 », annonce l’Unell (1) dans un communiqué du 21 septembre.

« Nous avons négocié avec le groupe Lactalis un prix annuel de 429,16 €/1000 l (moyenne pondérée). Sur les quatre derniers mois de l’année 2023, cela se décline de la manière suivante (prix de base 38-32, Unell France) : 425,67 €/1000 l pour septembre (prolongement de la clause de sauvegarde) ; 415 €/1000 l pour octobre, 410 €/1000 l pour novembre, 405 €/1000 l pour décembre. »

« À la suite des négociations commerciales de l’hiver 2023, et la poursuite de la mise en œuvre d’Egalim, la valorisation des PGC France (50 % de la formule de prix) a progressé au cours de l’année 2023 (+ 60 €/1000 l). Pour rappel, la valorisation des PGC France combine un indicateur de prix de revient en élevage (460 €/1000 l) et un indicateur des prix de vente sortie usine (indice PVI Insee). A contrario, la valorisation beurre/poudre (30 % de la formule de prix) a connu une baisse très importante (- 195 €/1000 l). La forte diminution des cotations des produits ingrédients impacte de manière très importante le résultat de la formule de prix. »

Pas de lait sans rentabilité en élevage

« La négociation représente un ajustement positif de 15 à 17 €/1000 l en moyenne annuelle par rapport au résultat de la formule de prix (les cotations ne sont pas encore connues pour novembre et décembre). C’est en restant fortement mobilisée que l’Unell est parvenue à faire évoluer la position du groupe Lactalis qui souhaitait initialement un prix 2023 identique à 2022. Pour finir, le prix annuel 2023 sera en hausse de 5,12 €/1000 l comparé à l’année passée. »

« L’Unell a fait le choix d’un accord responsable afin de solder les prix de l’année 2023, cherchant à obtenir le maximum pour ses adhérents dans un contexte de négociations tendues avec le groupe Lactalis. Malgré cet accord, les prix du quatrième trimestre 2023 seront en décalage par rapport aux besoins des éleveurs. Le numéro un mondial des produits laitiers ne semble pas avoir pris en compte la déprise laitière qui est en cours en France et la nécessité d’un niveau de prix élevé pour apporter de la rentabilité à la production laitière. Nous félicitons les laiteries qui ont fait le choix d’appliquer une stratégie de prix différente de Lactalis sur cette fin d’année, encourageant ainsi l’avenir de l’élevage laitier en France », conclut le communiqué de l’Unell.

BC

(1) Union nationale des éleveurs livreurs Lactalis

A télécharger :

Conjoncture du lait de vache (FranceAgriMer, 2 oct. 2023)

Tableau de bord laitier hebdomadaire (FranceAgriMer, 29 sept. 2023)

Indicateurs économiques mensuels (Cniel, sept. 2023)

Conjoncture laitière au 26 septembre 2023 (Cniel)

Tableau de bord laitier hebdomadaire (FranceAgriMer, 22 sept. 2023)

Conjoncture laitière biologique (Cniel, 21 sept. 2023)

Tableau de bord européen des produits laitiers (DG Agri, 20 septembre 2023)

A visionner :

Conjoncture du lait bio (vidéo Cniel, 28 sept. 2023)

Vidéo mensuelle de conjoncture laitière (Cniel, 20 septembre 2023)

Lisez également

Que d’eau ! Que d’eau !

La pluie complique la mise à l’herbe tandis que la pousse accélère.