Collecte : deux régions dans le vert

La Bretagne et la Normandie font figure d’exceptions.

Entre la semaine 12 (22 au 28 mars) et la semaine 13 (29 mars au 4 avril), la collecte de lait de vache progresse dans tous les bassins laitiers, sauf en Auvergne-Rhône-Alpes (-0,1%), montrent les derniers sondages hebdomadaires de FranceAgriMer. Sur un an, hormis en Bretagne (+1,2%) et en Normandie (+2,2%), les replis sont à l’inverse généralisés, compris entre -0,1% (Hauts-de-France) et -6,9% (Nouvelle-Aquitaine). Du coup, la collecte nationale diminue de 1,4% sur un an en semaine 13, après une baisse de 3,4% en semaine 12.

-5,9% en février

En février 2021, la collecte nationale a finalement reculé de 5,9% sur un an, indique le ministère de l’agriculture dans un document Agreste mis en ligne le 15 avril. En cause : « les conditions climatiques, les ensilages de maïs de mauvaise qualité et la hausse des prix des compléments alimentaires ». Entre février 2020 et février 2021, le prix des aliments pour animaux augmente de 8,5%en moyenne, tirant à la hausse le prix de l’ensemble des intrants utilisés par les élevages d’herbivores (+3,9%), rapporte la note mensuelle du ministère relative aux coûts de production.

BC

A télécharger :

Hausse de 4% des fabrications d’aliments bovins en février (Snia-LCA, 19 avril 2021)

Lisez également

Pascal Le Brun président des coopératives laitières

Pascal Le Brun, producteur de lait dans le Calvados, a été élu, le 22 juin, …