Le prix du lait va augmenter sur l’année

Ce serait à peine suffisant pour compenser la hausse des charges des éleveurs.

La Coopération Laitière (LCL) anticipe une hausse du prix du lait de « 13 à 15 €/1000 l » en 2021, notamment au second semestre, a indiqué son président, Damien Lacombe, le 7 septembre à Paris devant la presse. Dans le même temps, le renchérissement des matières premières achetées par les éleveurs devrait représenter « 15 à 18 €/1000 l », a-t-il ajouté. Par chance, l’herbe est abondante cette année, contribuant à sécuriser les stocks fourragers.

« Besoin d’inflation »

Du côté des coopératives aussi, « les charges explosent », continue Damien Lacombe. Pour faire face à l’augmentation des prix de l’énergie, des emballages plastiques ou du lait, elles devront faire passer des hausses de tarifs allant « de 5 à 7 % » à l’occasion des négociations commerciales 2022 avec la distribution, prévient le président de LCL. « Nous avons besoin d’inflation sur les produits laitiers », et pas seulement pour compenser la hausse des matières premières. Aussi pour « financer les transitions et faire face à tout ce qui s’impose à nous » aux niveaux national et européen : protection de l’environnement (les coopératives laitières se sont engagées à réduire de 17 % leur empreinte carbone d’ici à 2025), stratégies Biodiversité et De la ferme à la fourchette, montée en gamme inscrite dans le plan de filière interprofessionnel…

Le lait bio déborde

A ce sujet, Damien Lacombe s’est inquiété de « l’équilibre de la filière du lait bio ». Alors que la collecte continue à progresser (1,35 milliard de litres prévu en 2021/2022, soit une hausse de 24 % en deux ans), les ventes des différentes catégories de produits laitiers diminuent de 4 à 10 % depuis le début de l’année (elles avaient progressé de 7 % en 2020, selon l’Agence bio). « Nous avons besoin d’un ou deux ans pour retrouver du souffle. C’est pourquoi la plupart des coopératives ont stoppé les conversions ». Egalement présidée par Damien Lacombe, Sodiaal n’échappe pas aux difficultés, ni aux mises en cause.

BC

A télécharger : Le prix des intrants continue d’augmenter (ministère de l’agriculture, 22 septembre 2021)

A lire également : Manque d’anticipation en lait bio (2 août 2021)

 

Lisez également

« Baisser la production de lait bio »

La Confédération paysanne demande aux collecteurs, à la filière et à l’Etat d’accompagner les producteurs …