Les prix agricoles au plus haut

Les produits agricoles ont globalement atteint un « nouveau record de prix » en janvier 2022, avant même l’envolée des grains constatée le 24 février, jour de l’invasion de l’Ukraine.

Le ministère de l’agriculture a publié, le 25 février, sa lettre de conjoncture mensuelle sur les prix agricoles. « En janvier 2022, les prix à la production de l’ensemble des produits agricoles s’accroissent par rapport à ceux de janvier 2021 (+ 15,8 % en données brutes). La forte hausse des prix enregistrée depuis l’automne 2021 se poursuit. A l’exception des produits de l’horticulture, des fruits et des légumes, toutes les grandes familles de produits participent à la forte progression d’ensemble, particulièrement les grandes cultures et les vins. »

Les prix des gros bovins (+ 16,7 % sur un an) « sont au plus haut du fait d’une demande européenne dynamique et d’une offre peu étoffée. Les niveaux de production inférieurs à ceux d’avant la pandémie soutiennent les cours des veaux » (+ 10,7 % sur un an). Les prix du lait de vache (+ 13,4 % sur un an) « continuent de s’apprécier à la faveur de la fermeté de la consommation mondiale de produits laitiers et des moindres disponibilités en lait. »

BC

A télécharger :

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 16 mars 2022)

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 9 mars 2022)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 4 mars 2022)

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 2 mars 2022)

Les marchés des produits laitiers et carnés en 2021 (FranceAgriMer, 25 fév. 2022)

Lisez également

Les prix agricoles ralentissent

Les prix du lait et de la viande bovine, au plus haut depuis le début …