Les prix agricoles au plus haut

Les produits agricoles ont globalement atteint un « nouveau record de prix » en janvier 2022, avant même l’envolée des grains constatée le 24 février, jour de l’invasion de l’Ukraine.

Le ministère de l’agriculture a publié, le 25 février, sa lettre de conjoncture mensuelle sur les prix agricoles. « En janvier 2022, les prix à la production de l’ensemble des produits agricoles s’accroissent par rapport à ceux de janvier 2021 (+ 15,8 % en données brutes). La forte hausse des prix enregistrée depuis l’automne 2021 se poursuit. A l’exception des produits de l’horticulture, des fruits et des légumes, toutes les grandes familles de produits participent à la forte progression d’ensemble, particulièrement les grandes cultures et les vins. »

Les prix des gros bovins (+ 16,7 % sur un an) « sont au plus haut du fait d’une demande européenne dynamique et d’une offre peu étoffée. Les niveaux de production inférieurs à ceux d’avant la pandémie soutiennent les cours des veaux » (+ 10,7 % sur un an). Les prix du lait de vache (+ 13,4 % sur un an) « continuent de s’apprécier à la faveur de la fermeté de la consommation mondiale de produits laitiers et des moindres disponibilités en lait. »

BC

A télécharger :

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 16 mars 2022)

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 9 mars 2022)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 4 mars 2022)

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 2 mars 2022)

Les marchés des produits laitiers et carnés en 2021 (FranceAgriMer, 25 fév. 2022)

Lisez également

Plaidoyer pour les grands troupeaux

Pendant plusieurs années, Michel Welter a porté la ferme des 1000 vaches. Aujourd’hui consultant, il nous donne sa vision de l’élevage à travers quatre idées fortes.