Sodiaal ciblé par la FNPL

Le syndicat reproche au groupe coopératif un « correctif » apporté au prix du lait de janvier. Le médiateur des contrats est saisi.

Dans une lettre ouverte du 14 janvier, la FNPL indique « avoir pris connaissance de l’application par Sodiaal, dans sa formule de prix pour janvier 2022, d’un correctif lié à l’environnement concurrentiel de – 3,80 euros par 1000 litres de lait ». Estimant cette pratique contraire à la loi EGAlim 2, la FNPL indique « saisir les pouvoirs publics en interpellant dès aujourd’hui le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation ».

Damien Lacombe, président de Sodiaal, admet une « interprétation juridique différente » de l’indicateur évoqué par la FNPL, lequel figure dans la formule de prix validée en 2018 par l’assemblée générale de Sodiaal, souligne son président. Celui-ci ajoute que « ça va se corriger tout seul car cet indicateur sera positif le mois prochain ». Damien Lacombe rappelle que la saisonnalité appliquée chez Sodiaal n’est pas celle retenue par FranceAgriMer.

Dans l’immédiat, la coopérative laitière a « contacté le médiateur des contrats », indique son président. « Nous sommes en train de travailler sur le sujet. Nous voulons construire une manière de fonctionner du mieux possible. Nous sommes très moteur dans les négociations commerciales afin qu’elles profitent le plus aux producteurs. La tension est maximale en ce moment car nous devons répercuter l’inflation de nos coûts de production tout de suite et intégralement. »

BC

A télécharger :

Note mensuelle de conjoncture lait de vache (FranceAgriMer, 31 janv. 2022)

Responsabilité sociétale de la filière laitière française (Cniel, janvier 2022)

Lisez également

Les prix agricoles ralentissent

Les prix du lait et de la viande bovine, au plus haut depuis le début …