Dernières nouvelles

Tag Archives: AOP

Le prix de base franchit 450 €/1000 l

En octobre, le prix moyen du lait standard conventionnel s’est établi à 453,2 €/1000 l : une hausse de 27 % sur un an à comparer à un renchérissement de 23 % des intrants. Le prix du lait de vache a poursuivi sa progression au mois d’octobre. Le prix du lait …

Lire la suite »

Prix et collecte en hausse

Le prix du lait standard conventionnel a atteint 439,4 €/1000 l en septembre, au terme d’une hausse de 22,5 % sur un an. En septembre 2022, « la collecte de lait de vache se stabilise sur un an (+ 0,4 %), malgré la persistance de la sécheresse », indique le …

Lire la suite »

Les AOP s’adaptent à la sécheresse

Les contraintes sont temporairement desserrées, de sorte à limiter les conséquences du manque de fourrage. En raison d’un « épisode de sécheresse », les cahiers des charges d’une vingtaine d’appellations d’origine protégée (AOP) laitières – des fromages et un beurre – sont temporairement modifiés par autant d’arrêtés publiés les 28, …

Lire la suite »

Campagnols contre Saint-Nectaire

Les dégâts causés par les rongeurs aux prairies auvergnates ont conduit l’INAO à modifier le cahier des charges de l’AOP. Le cahier des charges de l’AOP Saint-Nectaire est temporairement allégé « suite aux dégâts provoqués par la pullulation de campagnols terrestres sur les prairies » de certaines communes du Puy-de-Dôme …

Lire la suite »

La fin annoncée du « fabriqué en Normandie » 

Un camembert non AOP ne peut pas se prévaloir d’avoir été « fabriqué en Normandie », confirme le Conseil d’Etat. Dans un avis du 9 juillet 2020 adressé aux opérateurs économiques, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRG) avait soutenu que « la mise …

Lire la suite »

Normande et foin : l’accord parfait

Ce ne sont pas moins de quatre générations de mercier qui se sont succédé à la tête de la ferme du champ secret dans l’orne. patrick, rejoint par son fils maurice en 2017, a fait le pari de la valeur ajoutée. depuis près de 10 ans, les éleveurs transforment eux-mêmes le lait de leurs 110 normandes en camembert de haut vol.

Lire la suite »