Bel et APBO s’engagent sur 2023

Le prix du lait conventionnel progressera de 9 % l’an prochain, celui du lait bio de 5 %.

Le Groupe Bel et l’Association de producteurs de lait Bel ouest (APBO) ont annoncé, le 8 novembre, qu’ils renouvelaient leur partenariat pour la sixième année consécutive. Le lait MonBBLait® (38/32, pâturage et alimentation sans OGM) conventionnel sera payé 471 €/1000 l (référence annuelle) en 2023, soit 9 % de plus qu’en 2022 (433 €/1000 l). Le lait bio MonBBLait® sera payé 530 €/1000 l, soit 5 % de plus qu’en 2022 (506 €/1000 l). Au quatrième trimestre 2022, MonBBLait® conventionnel sera payé 491 €/1000 l, MonBBLait® Bio 535 €/1000 l.

Ces accords portent sur la totalité des 415 millions de litres de lait collectés par Bel auprès des éleveurs de l’APBO. De plus, en 2023, la totalité des exploitations devront s’être engagées dans une démarche de réduction carbone : diagnostic environnemental Cap’2ER® et plans d’actions spécifiques en cours, précise un communiqué des deux partenaires.

La distribution doit suivre

« Malgré un contexte incertain, nous avons acté avec Bel un accord responsable pour les éleveurs APBO, se félicite Frédéric Dorilleau, président de l’APBO. Je suis heureux que la plus juste rémunération qu’il amène permette aux éleveurs de 700 exploitations de travailler plus sereinement, conforte l’adoption de pratiques plus vertueuses et assure une dynamique de production dans nos territoires. Notre démarche traduit bien notre volonté forte de poursuivre nos engagements sur le carbone et les enjeux environnementaux. Nous en appelons par ailleurs à la responsabilité de chaque maillon de la filière : les producteurs dans leur acte de production, les industriels dans leur responsabilité d’achat des matières premières, les distributeurs dans leur éthique commerciale et les consommateurs dans leurs actes d’achat. »

Béatrice de Noray, directrice générale Bel France, estime pour sa part que « notre modèle défend la valeur d’une alimentation française plus responsable et accessible, conjointement avec nos partenaires APBO qui fournissent 100% du lait de Babybel®, Kiri®, Boursin® et Cousteron®. Au-delà des variations des prix court terme, la transformation de la filière se joue dans une réponse collective aux enjeux d’inflation et dans la constance des engagements long terme. Dans le contexte que nous connaissons, nous appelons au soutien de tous, et notamment des acteurs de la grande distribution, avec qui nous voulons continuer la transformation d’un modèle alimentaire durable et souverain. »

BC

A télécharger :

Note de conjoncture lait de vache (FranceAgriMer, 29 nov. 2022)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 25 nov. 2022)

Conjoncture laitière au 24 novembre 2022 (Cniel)

Tableau de bord européen des produits laitiers (DG Agri, 23 nov. 2022)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 23 nov. 2022)

La collecte dans le vert depuis deux mois (FranceAgriMer, 22 nov. 2022)

Tableau de bord économique mensuel (Cniel, 16 nov. 2022)

Tableau de bord européen des produits laitiers (DG Agri, 16 nov. 2022)

Tableau de bord européen des produits laitiers (DG Agri, 9 nov. 2022)

La collecte dans le vert (FranceAgriMer, 8 nov. 2022)

Prix de revient du lait (Cerfrance Bretagne, octobre 2022)

Lisez également

Les prairies se reprennent

La douceur des températures et le retour de la pluie ont permis de compenser en …