Lait et viande : les prix accélèrent

Lait et viande : les prix accélèrent

Le lait et les jeunes bovins retrouvent progressivement leurs prix de 2020. Ceux des vaches O et plus encore R avaient débuté l’année 2021 à des niveaux supérieurs. 

Au premier trimestre 2021, le prix du lait de vache affichait un repli annuel de 1,7% en janvier, de 1,2% en février et de 0,2% seulement en mars, montre un document de conjoncture mis en ligne le 30 avril par le ministère de l’agriculture. Par rapport à la moyenne quinquennale, des hausses respectives de 4,5%, 5,2% et 5,9% sont enregistrées.

Même tendance pour les gros bovins, dont les prix affichent des progressions annuelles respectives de 1,3%, 1,9% et 3,6% en janvier, février et mars 2021. « Les prix des gros bovins se raffermissent, les consommateurs continuant de privilégier l’origine France dans un contexte de restauration commerciale toujours partiellement fermée », explique le ministère. Non seulement le cours moyen des vaches R reste « toujours nettement supérieur à celui de 2020 » en mars 2021, mais encore « le cours moyen des bovins de 8 à 24 mois retrouve quasiment le niveau de 2020. »

« En revanche, malgré la hausse sur un mois, les prix des veaux de boucherie reflètent toujours le peu de dynamisme de la consommation des ménages à domicile. » En janvier, février et mars 2021, le prix du veau affichait des retards respectifs de 1,6%, 1,3% et 0,8% par rapport à 2020.

BC

A télécharger :

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 13 mai 2021)

Les prix des bovins du 26 avril au 2 mai 2021 (FranceAgriMer, 10 mai 2021)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 7 mai 2021)

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (semaine du 26 au 30 avril 2021, Interbev)

Baisse des abattages de vaches laitières en mars 2021 (ministère de l’agriculture, 30 avril 2021)

La population bovine au 1er avril 2021 (FranceAgriMer, 29 avril 2021)

 

54321
(0 votes. Average 0 of 5)