« Probable baisse » du prix du lait

L’Institut de l’élevage (Idele) envisage une stabilité du prix du lait au premier semestre 2023, avant une « probable baisse » au second.

A l’occasion de la journée Grand Angle Lait, qui a réuni plus de 300 personnes à Paris et en régions (visioconférences) le 5 avril, Gérard You, agroéconomiste à l’Idele, a envisagé une production laitière « probablement baissière » en France en 2023 (elle s’est déjà repliée de 1,4 % sur un an en janvier et février 2023 après, déjà, une érosion de 0,7 % en 2022), alors qu’elle resterait « stationnaire » dans l’UE.

Le prix du lait à la production pourrait demeurer « stable » en France au premier semestre 2023, mais il devrait s’orienter en « probable baisse » au second semestre, sauf à ce que la loi Egalim joue comme un « cliquet », analyse Gérard You. « Sur 2023, le prix du lait en
France va malgré tout augmenter » (par rapport à la moyenne 2022), anticipe Cerfrance dans une note du 3 avril 2023.

En Europe du Nord (Allemagne, Belgique, Danemark, Irlande, Pays-Bas), les prix du lait déclinent depuis les niveaux records de la fin 2022. Résultat, le prix moyen dans l’UE serait revenu aux alentours de 517,9 €/t en mars 2023, loin déjà des 582,50 €/t atteints en décembre 2022, selon les estimations au 4 avril 2023 de la Commission européenne.

La collecte française semble « insensible aux signaux du marché et à l’embellie laitière », note Gérard You, qui avance plusieurs explications : la forte contraction du cheptel laitier (- 4 % sur un an, – 7,9 % sur deux ans, selon l’enquête FranceAgriMer de mars 2023), avec « très peu de génisses entrées dans les troupeaux et peu de réformes ». Il constate aussi un « ralentissement des agrandissements et des investissements : deux gros points de vigilance pour la suite. »

70 000 €/UMO

Le réseau d’élevages Inosys (Idele/Chambres d’agriculture) estime la hausse moyenne du prix du lait conventionnel en 2022 à 76 €/1000 l (hors AOP), alors qu’il aurait diminué de 3 €/1000 l en bio. Les prix de vente des animaux ont également fortement progressé (+ 46 % pour les vaches de réforme, + 19 % pour les veaux nourrissons), soit l’équivalent de + 20 €/1000 l, calcule Yannick Péchuzal (Idele). Les aides Pac varient entre – 1 et + 5 €/1000 l selon les exploitations Inosys, réputées plus grandes et plus performantes que la moyenne. Dans le même temps, les intrants (représentés par l’Ipampa lait de vache, soit 55 % du total des charges) renchérissent de 18,7 %, conduisant à une progression globale de 9 à 12 % des coûts de production.

Au final, la rémunération moyenne dans les élevages Inosys aurait progressé de 0,82 smic par unité de main d’œuvre familiale (UMOf) en lait conventionnel en 2022, mais diminué de 0,49 UMOf en bio. Les revenus estimés approchent 70 000 €/UMOf en lait spécialisé de plaine, 60 000 € dans les systèmes lait et viande bovine et dépassent 90 000 € en lait et cultures de vente – des niveaux tout à fait inédits. En revanche, le revenus des producteurs AOP de l’Est diminue sensiblement et dépasse tout juste 30 000 €. En bio, les producteurs de lait spécialisés de plaine voient leur rémunération repasser sous 25 000 €.

BC

En vidéo :

Conjoncture du lait conventionnel (Cniel, 2 mai 2023)

Conjoncture du lait bio (Cniel, 2 mai 2023)

A télécharger :

Note de conjoncture mensuelle lait de vache (FranceAgriMer, 2 mai 2023)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 28 avril 2023)

Les prix agricoles refluent (ministère de l’agriculture, 28 avril 2023)

Tableau de bord européen des produits laitiers (DG Agri, 26 avril 2023)

La collecte toujours dans le rouge à la mi-avril (FranceAgriMer, 25 avril 2023)

Conjoncture contrastée en lait de vache (Institut de l’élevage, 24 avril 2023)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 21 avril 2023)

Revenu des exploitations bovins lait 2022 (Institut de l’élevage, 6 avril 2023)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 17 avril 2023)

Conjoncture du lait de montagne (Cniel, 17 avril 2023)

Tableau de bord européen des produits laitiers (DG Agri, 12 avril 2023)

425 à 460 € par 1000 l sur l’été 2023 (Cerfrance, 3 avril 2023)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 6 avril 2023)

Tableau de bord européen des produits laitiers (DG Agri, 5 avril 2023)

Les prix du lait dans l’UE (Commission européenne, 4 avril 2023)

La collecte dévisse (FranceAgriMer, 4 avril 2023)

Résultats des exploitations agricoles en 2021 (ministère de l’agriculture, 31 mars 2023)

Lisez également

Salers et Simmental en tête d’affiche

Le Sommet de l’élevage se tiendra du 1er au 4 octobre prochains à Cournon-d’Auvergne.