Dernières nouvelles

Le prix du lait ne cale pas

En janvier, les prix des laits standards conventionnels ou bio ont battu de nouveaux records en France.

Alors que la collecte de lait de vache s’est repliée en janvier 2023 (- 1,4 % sur un an), les prix à la production ont progressé, montre le ministère de l’agriculture dans une publication Agreste du 15 mars.

En lait conventionnel, le prix standard (38/32) atteint 470,3 €/1000 l (+ 25,5 % sur un an) et celui à teneurs réelles 501,2 €/1000 l (+ 24,4 %). En bio (5 % de la collecte), le prix standard s’établit à 503,7 €/1000 l (+ 6,4 %) et celui à teneurs réelles à 526,5 €/1000 l (+ 6,8 %). En lait AOP/IGP (16,8 % de la collecte en janvier 2023), l’indice de prix progresse de 18,5 % sur un an en décembre 2022.

En décembre 2022, la collecte laitière européenne (UE 27) a augmenté de 0,9 % sur un an, mais elle est restée stable en cumul annuel, indique le ministère de l’agriculture. « Elle progresse en Allemagne, aux Pays-Bas et en Irlande et reste en retrait en Italie et en Espagne. »

La marge se stabilise

« Au regard de l’évolution des prix des ingrédients laitiers (beurre/poudre maigre) et du prix du lait en Allemagne, le prix du lait en France pourrait baisser dans les prochains mois », pronostique l’Institut de l’élevage (Idele) dans sa lettre Tendance Lait Viande n° 348 mise en ligne le 21 mars. « La question est de savoir à partir de quand et avec quelle ampleur. La baisse semble étroitement liée à l’évolution de la collecte dans l’UE-27. »

Pour l’heure, « la marge MILC (1) lait de vache en France s’est stabilisée en janvier 2023 à 170 €/1000 l. Le produit lait s’est légèrement amélioré et le produit des ventes d’animaux est resté stable. Les charges, quant à elles, ont très légèrement progressé. Le poste engrais s’est réduit, mais le poste énergie s’est apprécié. Sur un an, la MILC a augmenté de + 66 €/1000 l. La hausse du produit lait (+ 98 € sur un an) et celle des autres produits (+ 15 €) compensent largement l’augmentation des charges (+ 47 €) », constate l’Idele.

BC

(1) La MILC est obtenue chaque mois par différence entre la valeur d’un panier de produits (lait et animaux vendus) et celle d’un panier de charges (aliments du bétail, énergie…) mesurée par l’Ipampa (indice des prix d’achat des moyens de production agricole).

A voir :

Vidéo mensuelle de conjoncture laitière (Cniel, 5 avril 2023)

A télécharger :

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 28 avril 2023)

Les prix agricoles refluent (ministère de l’agriculture, 28 avril 2023)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 17 avril 2023)

Conjoncture du lait de montagne (Cniel, 17 avril 2023)

Tableau de bord européen des produits laitiers (DG Agri, 12 avril 2023)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 6 avril 2023)

Tableau de bord européen des produits laitiers (DG Agri, 5 avril 2023)

Les prix du lait dans l’UE (Commission européenne, 4 avril 2023)

La collecte dévisse (FranceAgriMer, 4 avril 2023)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 3 avril 2023)

Tableau de bord européen des produits laitiers (DG Agri, 29 mars 2023)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 28 mars 2023)

Conjoncture du lait de vache (FranceAgriMer, 28 mars 2023)

La collecte en baisse de 3,2 % en semaine 11 (FranceAgriMer, 28 mars 2023)

Conjoncture laitière au 24 mars 2023 (Cniel)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 21 mars 2023)

Tableau de bord hebdomadaire des produits laitiers (FranceAgriMer, 14 mars 2023)

Les prix du lait dans l’UE (Commission européenne, 7 mars 2023)

Les prix des produits laitiers dans l’UE (Commission européenne, 8 mars 2023)

Le prix des intrants se stabilise (ministère de l’agriculture, 20 mars 2023)

Bulletin hebdomadaire des filières ruminants (Interbev, 15 mars 2023)

Lisez également

L’art de l’adaptation

Éleveur bio dans les Ardennes, Bruno Faucheron s’appuie sur l’herbe pour nourrir 100 (+/- 20) vaches selon la valeur et le volume des fourrages de l’année.